Avertir le modérateur

12/11/2008

Strasbourg ou Bruxelles ?

Strasbourg ou Bruxelles ?
Article paru dans l'édition du 12.09.08
'effondrement d'un faux plafond a rendu inutilisable pendant quelques semaines l'hémicycle du Parlement européen de Strasbourg et obligé les eurodéputés à se replier provisoirement sur leur bâtiment bruxellois. Ce contretemps anecdotique n'aurait pas suscité beaucoup de commentaires s'il n'avait été l'occasion de soulever, une fois de plus, la question du siège du Parlement européen, dont l'installation dans la capitale alsacienne, loin des institutions bruxelloises, suscite de plus en plus de protestations.

Depuis les débuts de la Communauté européenne, le Parlement est établi à Strasbourg, où se tiennent douze sessions plénières par an. Les sessions additionnelles et les réunions des commissions, il est vrai, ont lieu à Bruxelles, mais la capitale alsacienne demeure le siège officiel, comme la capitale belge est celui de la Commission et du Conseil. C'est au nom du même principe de décentralisation que la Cour de justice est installée à Luxembourg, la Banque centrale à Francfort et les multiples agences communautaires dans diverses cités européennes.

Cette répartition a été combattue, à l'origine, par Jean Monnet. A la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), en 1952, il ne réussit pas, explique-t-il dans ses Mémoires (Fayard, 1976), à éviter le « démembre ment » des institutions entre Luxembourg et Strasbourg. En 1957, à la naissance du marché commun, il tente en vain de convaincre ses partenaires que tous les services des Communautés doivent être réunis dans un lieu unique et qu'il faut attribuer à ce lieu « un statut européen ».

Plutôt que de s'entendre sur ce « symbole unitai re », les fondateurs choisissent, selon Jean Monnet, de donner une « image fragmentée » de la Communauté européenne. L'idée d'un « district européen » n'est pas retenue. « Il y a une logique à tout cela, estime l'eurodéputé socialiste français Bernard Poignant dans sa lettre mensuelle de septembre. L'Union européenne n'est ni un Etat ni une nation. Elle unit des peuples, elle n'est pas un peuple. Il n'est pas étonnant que ses institutions soient réparties. »

Capitale unique ou pluralité des centres : à la vision ouvertement fédérale des uns s'oppose le respect plus affirmé des identités nationales par les autres. Dans le cas du Parlement, la « disper sion » redoutée par Jean Monnet est encore accrue, au-delà du raisonnable, par l'organisation alternée du travail parlementaire sur les deux sites de Bruxelles et de Strasbourg, qui contraint élus, fonctionnaires et journalistes à une transhumance coûteuse et incommode. Aussi certains recommandent-ils que le Parlement quitte définitivement Strasbourg pour Bruxelles.

On pourrait imaginer l'inverse, c'est-à-dire le maintien de Strasbourg comme lieu exclusif du travail parlementaire. Après tout, la capitale alsacienne a de bons arguments à faire valoir : à proximité du Rhin, ce « fleuve régénérateur » qui féconde et unit, selon Victor Hugo, la France et l'Allemagne, deux pays formant « la double clef de voûte du continent », elle incarne, comme le rappelle Bernard Poignant, « l'esprit de réconciliation qui sous-tend la construction européenne ».

Deux symboles s'affrontent, celui du tout-Bruxelles, qui appelle à réunir en un même lieu, comme dans les Etats classiques, l'exécutif et le législatif, dont l'étroite collaboration est indispensable au bon fonctionnement de la démocratie ; et celui du partage des tâches, qui entraîne une séparation géographique des pouvoirs. La première solution est plus sensible à la logique de l'efficacité administrative, la seconde est plus attentive à l'histoire vécue de l'Europe.

Thomas Ferenczi

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu