Avertir le modérateur

20/11/2009

L'UE : l'hydre à trois têtes

A quelques jours de l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, les chefs d'Etat ou de gouvernement ont procédé à la nomination aux deux fonctions nouvellement créées par Lisbonne.

Le président du Conseil européen :

Le premier ministre chrétien-démocrate belge Herman Van Rompuy a été choisi pour deux ans et demi renouvelables (Lire son portrait dans Le Monde : "Un joker belge dans le jeu européen").

Le haut représentant pour les affaires étrangères :

Le poste échoit à la travailliste britannique Catherine Ashton, actuelle commissaire européenne au commerce,  (Lire son portrait dans Le Monde : "Catherine Ashton, plus économiste que diplomate").

Cette parité de bon aloi ne saurait faire oublier le manque absolue de transparence s'agissant de ces désignations, l'Europe politique continue de fonctionner suivant l'opacité diplomatique.

Le poste de secrétaire général du Conseil européen revient à un diplomate français (Pierre de Boisieu). Loin d'être la plus visible, cette fonction est capitale.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu